Livret jeune

Le livret jeune, mis en place pour les personnes âgées de 12 à 25 ans, apparaît comme un bon moyen pour constituer un petit capital, sans frais, puisqu’il s’agit bien là d’une autre formule de livret défiscalisé.

En effet, au même titre que tous les autres livrets d’épargne réglementés, le Livret Jeune est exonéré de tout impôt, permettant ainsi de faire fructifier des fonds à un moindre coût. Ouvert à partir d’un premier dépôt minimum de 10 €, le capital placé sur un Livret Jeune reste, en plus, disponible en permanence, celui-ci pouvant être retiré à tout moment, jusqu’à un solde minimum de 10 €, par son titulaire, à condition, bien évidemment, que celui-ci ait obtenu l’autorisation de son représentant légal, cet accord restant obligatoire jusqu’aux 16 ans du détenteur ; les opérations réalisées ensuite, jusqu’à son 18e anniversaire, restent uniquement soumises à son libre choix, à moins que la personne responsable n’ait émis des réserves, ce qui lui sera ensuite impossible, une fois que le bénéficiaire aura atteint ses 18 ans et ce jusqu’à la clôture du livret, qui devra, au plus tard, avoir lieu, le 31 décembre de l’année au cours de laquelle l’épargnant a effectivement fêté ses 25 ans.

Comme tous les livrets d’épargne, le Livret Jeune bénéficie bien entendu d’un taux de rémunération qui permet ainsi d’augmenter le montant total des sommes versées, sans le moindre risque. Ce rendement, généralement fixé par l’Etat dans le cadre des livrets défiscalisés, est cette fois-ci déterminé par chaque enseigne distributrice, celles-ci ne pouvant cependant pas l’établir en-dessous du résultat affiché par le Livret A. Cette décision, entrée en vigueur au mois de juin 1998, a donc fait naître de grandes disparités dans les offres aujourd’hui proposées par les différents établissements bancaires ; en effet, même si les banques en ligne sont encore peu nombreuses à proposer ce placement, elles s’imposent comme des concurrentes redoutables, le rendement affiché par le Livret Jeune disponible chez monabanq. est actuellement de 4 %, soit exactement le double de celui qu’il est possible de trouver chez la Banque Postale. Si son taux de rémunération n’est donc pas réglementé, son plafond reste, quant à lui, toujours limité à 1 600 €.

Le Livret Jeune est d’autant plus intéressant qu’il donne à ses détenteurs une certaine autonomie, celui-ci pouvant être accompagné d’une carte de retrait permettant de disposer plus facilement du capital investi en autorisant son accès à partir de distributeurs automatiques de billets, même si son utilisation reste généralement limitée au seul réseau de l’enseigne qui domicilie le montant total épargné.
Généralement souscrit par les parents, le Livret Jeune représente, bien souvent, un bon moyen pour initier les enfants à la gestion de leurs économies. Il s’agit là, en effet, d’un placement relativement ludique, puisque le titulaire peut, dès son plus jeune âge, apprécier d’y placer, par exemple, ses étrennes, ou plus régulièrement, son argent de poche, dans le but de pouvoir réaliser, plus tard, un achat dont il aura vraiment envie et pour lequel il aura pris plaisir à épargner.