Hausse pour le compte sur livret de la CASDEN

Dès le premier août, la CASDEN (banque  coopérative des personnels de l’éducation, de la recherche et de la culture) va faire évoluer la rémunération de son compte sur livret. Ce dernier passera en effet de 2,25% à 2,40% (taux de rémunération nominal annuel brut, hors prélèvements sociaux et fiscaux, susceptible de variation)

Un compte sur livret, c’est en fait un compte d’épargne qui ne fait l’objet d’aucun frais, ni à l’ouverture ni pour la gestion et dans lequel l’argent investi reste tout le temps à disposition. Pour ce compte, il y a un solde et un montant minimum par retrait de 10 euros. Quant au plafond, il ne possède pas de limites.

Ce compte sur livret offre aussi certains avantages aux sociétaires de la CASDEN.

Parmi ceux-ci, la possibilité de cumuler des points privilégiés à hauteur de la totalité du solde du compte. Par exemple, 1000 euros investis sur une année vont rapporter autant der points privilégiés (1000) aux sociétaires. Grâce à cela, ces derniers pourront toucher des taux d’emprunt particulièrement avantageux qui leur permettront notamment de financer leurs projets, que ceux-ci soient personnels ou encore immobiliers.

C’est précisément en cela que réside l’originalité du Programme 1,2,3 de la CASDEN :

–          les sociétaires prennent le temps qu’ils souhaitent pour se constituer une épargne

–          cette épargne leur confère des points privilégiés

–          ces points leur permettent d’avoir des taux de crédit vraiment intéressants. L’idée est la suivante : plus l’épargne va être conséquente et s’inscrire dans le temps, plus la quantité de points recueillis va augmenter et, par conséquent, meilleurs seront les taux.

L’an passé, la CASDEN a collecté plus de 160 millions d’euros sur les comptes sur livrets. Au 31 décembre 2010, les encours d’épargne se montaient à plus de 4 milliards d’euros, soit une hausse de 10% par rapport à 2009, dont un peu moins de 2 milliards (1,9) sur les comptes sur livrets et 2,2 milliards sur les dépôts solidarité.

Cette tendance haussière est d’ailleurs confirmée par les six premiers mois de cette année car en effet et au 30 juin, la CASDEN annonce un peu plus de 2 milliards d’encours sur les comptes sur livrets, soit une hausse de 16% par rapport au premier semestre de l’an passé.

Sur le premier semestre 2011, cela représente une collecte de 172 millions d’euros.

Et ce sont plus de 65 000 crédits très avantageux qui ont été accordés l’an passé aux sociétaires  grâce au système de points cumulés via les dépôts sur les comptes sur livrets ou dépôts solidaires.

La CASDEN appartient au groupe BPCE, le second groupe bancaire de l’hexagone, dont elle possède 4,79% du capital.

A la fin de l’an passé,  la CASDEN comptait dans ses rangs 521 collaborateurs, 218 délégués départementaux, environ 5000 correspondants dans les écoles et les facultés et un peu plus d’1,2 millions de sociétaires.

Quant à son produit net bancaire, et toujours pour l’an passé, il se chiffrait à un peu plus de 213 millions d’euros, soit une hausse de 2% par rapport a 2009.

Comments are closed.